Exposition prénatale aux opioïdes et syndrome d’abstinence néonatale : projet de recherche en collaboration avec les peuples autochtones des Premières Nations de l’Ontario
(Exposition prénatale aux opioïdes)

 
Intergen+family+photo.jpg
 

Contact
Aggie Mazzucco
Email

On observe une hausse substantielle de l’exposition prénatale aux opioïdes depuis les deux dernières décennies. Cette exposition peut provoquer des effets à long terme sur la santé des nourrissons et des enfants, notamment des troubles neurodéveloppementaux. Le syndrome d’abstinence néonatale est un syndrome de sevrage observé chez les bébés des personnes qui font usage d’opioïdes ou qui sont traitées pour une dépendance aux opioïdes durant la grossesse. En 2017, les Premières Nations ont communiqué avec l’équipe Community Wellness Development du Sud de l’Ontario pour exprimer leurs préoccupations concernant les effets de l’exposition prénatale aux opioïdes sur la santé des enfants d’âge scolaire au sein de leurs communautés. Grâce au présent projet de recherche, nous travaillons maintenant en étroite collaboration avec les diverses communautés des Premières Nations de l’Ontario afin de mieux comprendre le syndrome de l’abstinence néonatale et l’exposition prénatale aux opioïdes. Ainsi, de nouvelles interventions adaptées à ces communautés et à leur culture pourront être mises sur pied et utilisées par les familles, les écoles et les services communautaires pour soutenir les enfants ayant subi une exposition prénatale aux opioïdes. 

Thème de recherche :
Meilleurs débuts : Projets qui visent à optimiser le développement du cerveau

Tranche d'âge :
0 à 15 ans

Chercheurs principaux : 
Astrid Guttmann, ICES, The Hospital for Sick Children, Université de Toronto
Serene Kerpan, Ontario Tech University
Jennifer Walker, ICES, Université Laurentienne


 

Faites connaissance avec nos partenaires financiers

Nous remercions nos généreux partenaires qui offrent un appui financier à notre Réseau pour réaliser nos activités.