Amélioration du fonctionnement du cerveau à l’aide de stimulation non invasive

 
 

Michael Sametz
Paracycliste, Jeux paralympiques de Rio 2016 Participant, essai clinique no. 1, stimulation cérébrale (AVC périnatal, paralysie cérébrale)

Contact
Jacquie Hodge
Courriel

Les enfants ayant subi un accident vasculaire cérébral durant la période périnatale présentent souvent une incapacité neurologique pour le reste de leur vie. La stimulation cérébrale non invasive peut faciliter l’apprentissage des habiletés motrices des enfants et possiblement aider les adultes qui ont subi un accident vasculaire cérébral. Par contre, il reste à déterminer à quel point cette stimulation peut aider les enfants qui ont subi un accident vasculaire cérébral. Ici, nous menons une étude clinique à l’échelle du Canada afin d’évaluer si la stimulation non invasive du cerveau améliore la motricité des enfants qui présentent des difficultés motrices (p. ex. les enfants ayant une paralysie cérébrale) et, si oui, via quels mécanismes. 

Thème de recherche :
Meilleurs débuts : Projets qui visent à optimiser le développement du cerveau

Tranche d'âge :
De 5 à 18 ans

Chercheur principal : 
Dr Adam Kirton, Université de  Calgary

Site webs de programmes :
www.perinatalstroke.ca
www.hbi.ucalgary.ca/n3

 


 

Faites connaissance avec nos partenaires financiers

Nous remercions nos généreux partenaires qui offrent un appui financier à notre Réseau pour réaliser nos activités.